Françoise CH

RALLYE 2019

Dimanche 16 juin 2019

Comme d’hab, ce rallye s’est déroulé dans une super ambiance (y faudrait être con de s’inscrire pour faire la gueule) et une météo magnifique.

Inscriptions obligatoires auprès de nos deux trésoriers

Moins de participants cette année (météo incertaine, timing serré avec Anduze, etc.) 73 inscris 55 motos dont une petite moitié n’était pas membre du moto-club comme le moto-club ‘Les roues libres’ qui nous fait chaque année le plaisir d’y participer.

Café et croissants pour se réveiller !

Petit à petit le parking se remplit

L’équipement du parfait motard

Evelyne et Eric ont tout compris, bravo

Allez hop c’est parti !

Nous avons eu droit à toutes sortes de routes, droites, larges, serrées, viroleuses, et nous avons découvert de nombreux paysages.

Les 255 kilomètres de la journées valaient bien le double quand on connait le vicieux Joseph qui a conçu le parcours.

A mi-chemin, rendez-vous chez ‘Horses and Bikes’ à Cistrières, où Fredo et Nath nous ont servis un délicieux et copieux repas en un seul service, chapeau !

Le déjeuner et le cadre motard ont été très appréciés par tous (certains y retourneront promis juré).

Merci pour l’accueil chaleureux, comme on les aime, de nos deux hôtes.

Bon, il va peut être s’y remettre les gars, il y a encore quelques kilomètres à faire…

Et puis retour à la case départ pour comme d’hab, buvette, remise des prix et buffet froid.

Quelques tricheurs avant de rendre leur copie, bravo la famille Vialeton !

On félicite les deux féminines

Le grand gagnant, membre des « roues libres »

Suivi des petits gagnants, membres du moto-club HC

A noter que cette année, le moto-club a préféré distribuer peu de lots, mais plus conséquents (repas gastronomiques, bons d’achats) plutôt que de la babiole à deux sous.

Allez ça suffit le blabla, passons aux choses sérieuses !

Ci-dessous démonstration de l’expression « Rester les bras croisés ». Quel beau couple tout de même !

Et puis comme toutes les bonnes choses ont une fin, c’est le moment des adieux.

Les deux féminines repartent avec leur bouquet, entre parenthèse, j’attends toujours la photo de l’arrivée !

Bon retour

Et pour les plus frileux,

Et puis, nos petits hommes se sont mis à la besogne !

Pour clore cette belle journée, les mamours du neveu à son tonton.

Bref , encore une put… de belle journée … comme on les aime !

ANDUZE version 2019

Respect, convivialité et amitié étaient encore une fois les maître mots de ce formidable week-end.

Le moto-club a passé un super week-end au camping « bel été » à Anduze chez OLINDA et FRED. Les soirées, l’animation et la restauration toujours au top. Merci pour l’accueil chaleureux et familial. Les ballades sont nombreuses et magnifiques et le cadre à découvrir et à redécouvrir.

Quelques intrus sont venus faire un petit coucou avant de prendre une autre direction plus proche de l’océan.

Vous trouverez ci-dessous les photos pêle-mêle de notre ami Noël, et puisque je n’étais pas parmi vous ce week-end à vous de faire les commentaires !

Résultat de recherche d'images pour "emoticones"

Là je reconnais ce sont les cascades de Sautadet, déclarées « sites exceptionnels de France », vestiges de l’occupation romaine, la légende rapporte que la fille d’Hannibal se serait noyée en voulant traverser la rivière et que l’éléphant qui la transportait a été emporté par les flots.


C’est la danse des canards 
Qui en sortant de la mare 
Se secouent le bas des reins 
Et font coin-coin

En-dessous, ma photo préférée, et oui pour une fois tout le monde a le sourire !

Ci-dessous, je pense pas me tromper en reconnaissant le Mont-Aigoual
Le mont Aigoual est un sommet situé dans le sud du Massif Central, à la limite entre les départements du Gard et de la Lozère. Il culmine à 1 565 mètres d’altitude. Cela en fait le point culminant du Gard et le second point le plus haut de la Lozère (ainsi que des Cévennes) après le pic de Finiels (1 699 m) situé dans le Mont Lozère.
Haut lieu de l’histoire des camisards et maquisards, le mont Aigoual a inspiré de nombreux écrivains cévenols.
Par temps clair, le panorama exceptionnel permet d’avoir une vue qui s’étend des Alpes aux Pyrénées, du Puy de Sancy à la Méditerranée. Cette possibilité de visibilité est rare et souvent de courte durée car le sommet est soumis à des conditions climatiques rudes, violentes et soudaines.
C’était donc le bon week-end pour se rendre au sommet du Mont Aigoual, petits veinards !

Vous êtes trop mignons, je la remets !
Attention ce n’est pas tout à fait la même, à vous de chercher les différences

Résultat de recherche d'images pour "emoticones"

THE END

J’attends vos commentaires…………

ERIC roi des cascades

Dimanche 24 mars 2019 :

Eric nous a proposé une jolie petite virée dans la montagne bourbonnaise

Parcours : Craintilleux – Magneux-Hauterive – Saint-Germain-Laval – Saint-Just-en-Chevalet – Le Mayet de Montagne – pique nique au lac des Moines -Chatel Montagne – Arfeuilles – Cascade de la Pisserotte – pause rafraîchissement à Saint-Nicolas-des-Biefs – allée des Hêtres tortueux – retour par la Verrerie – Renaison – Saint-Germain-Laval – plaine du Forez

Environ 230Kms, 15 motos et 22 personnes

Arrivée au lac des Moines pour une pause « pipi » inespérée et pique-nique

Cinq personnes à table, 4 bouteilles de vin et une seule bouteille d’eau, néanmoins on peut remarquer que c’est René le plus sérieux.

Waouh, les lunettes et le sourire de super star !

Attention l’abus d’alcool peut rendre la vision double et trouble.

Après avoir bien bu et bien mangé, départ pour la fameuse cascade de la PISSEROTTE.

Arrivée sur le parking du site où nous avons abandonné nos motos pour une petite marche de remise en forme de 2.5 kms.

5 kms aller-retour tout de même avec tout notre attirail du parfait motard, pas facile pour certains, non, non je ne donnerai pas de noms.

La cascade de la PISSEROTTE est un haut lieu touristique naturel de la Montagne Bourbonnaise. Sur le BARBENAN, elle est la plus importante chute située dans une descente chaotique de la rivière qui s’étend sur environ un kilomètre.

Josette est en manque de tendresse.


Tu saurais reconnaître une ânesse en chaleur toi ? Non ? Tu ne sais vraiment pas ? Alors tu es plus con qu’un âne !

Afficher l’image source

Ils sont quand même attachants ces ânes. En tout cas ils ont du succès auprès de la gente féminine.

Bon allez, trêve de plaisanterie on a de la route à faire, d’ailleurs qui a dit que les motards n’étaient pas sportifs ? Regardez par vous même.

Et en plus avec un parcours périlleux !

Allez Jean-Mi, un petit effort !

Jean-Michel, dans n’importe quel contexte toujours moto-balai !

Même au bord du précipice, ça papote !


Bon, tu saute ou tu saute pas ?

Ci-dessous l’effet KISS COOL, non je voulais dire l’effet PISSEROTTE

C’est pas tout mais il faut retourner à nos brêles, et hop c’est reparti.

Après l’effort, petite halte rafraîchissante à SAINT NICOLAS DES BIEFS.

Le soleil y tape sur le caillou, hein Martinho ?

Bon, on va aller voir plus loin, pas très souriants ces motards, ou alors c’est qu’ils sont complètement H.S.

L’allée des géants appelée aussi « chemin des sorcières »!…

Inscrit sur la liste des ENS « Espaces Naturels Sensibles », les hêtres tortueux situés au lieu-dit Bletterie à Saint-Nicolas des Biefs sont le quatorzième site du département de l’Allier.

A quelques kilomètres au sud du village de Saint-Nicolas-des-Biefs, près du lieu-dit La Bletterie, il existe un chemin forestier unique. Une allée remarquable répertoriée depuis 1998 par le Muséum d’Histoire Naturelle comme étant un ensemble d’éléments naturels exceptionnel. L’allée des géants est aussi appelée le chemin des sorcières…

Le parcours dans ce décor qui ressemble à un film fantastique, procure une étrange sensation ! À chaque pas, on plonge au cœur d’une armée de colosses qui lancent leurs longues silhouettes vers le ciel. Des hêtres, vieux de plus de 400 ans, recouverts de mousse, forment une haie d’honneur à ce vieux chemin pavé de feuilles mortes. Piédestal d’où s’élèvent des bouquets d’énormes branches, les troncs imposants et noueux complètent cette vision fantastique. En ce lieu de plénitude, les couples ont gravé pendant des siècles leur amour dans l’écorce. Sculptures romantiques, qui avec les années, s’incrustent à jamais dans la chair de l’arbre.

Les formes particulières de ces hêtres exceptionnels qui sont la trace vivante d’anciennes coutumes et pratiques des hommes de cette région, laissent libre cours à l’imagination… On pourrait croire à un chemin surnaturel menant vers d’autres mondes ou d’autres époques…

L’Allée des géants est, sans conteste, un lieu d’où se dégage une ambiance mystérieuse qui a tout pour plaire…

Donc, nous voilà arrivés sur le chemin des êtres tortueux, ouh là là, je voulais dire bien sur les HETRES tortueux, quoique…….

AVANT

APRES

Et nous finirons donc cet article avec le sourire légendaire d’Odile.

Merci à Eric de nous avoir concocté cette jolie petite balade roulante, sportive et culturelle.

Je tenais également à remercier comme dab Noël pour les photos ainsi qu’Odile et Eric, car sans eux je n’aurais pas pu faire d’article car pour ma part, malencontreusement j’ai scratché la moitié des miennes, dommage !!!

Et que l’aventure continue…….

THE END

3 MARS 2019 SAUCISSES du MOTO CLUB de ST JEAN BONNEFONDS

Notre ami PASCAL nous en avait tellement parlé des saucisses du moto-club de SAINT JEAN BONNEFONDS, que nous ne pouvions pas manquer ça !

Donc voilà quelques clichés de ce sympathique dimanche matin

Les plus courageux sont venus en moto ! Je ne vous donnerai pas la marque de la moto, il n’y en a qu’une seule qui sort par tous les temps !


KARL NONO, et oui nous aussi on a notre KARL !

Et pour finir, un petit jeu qui s’intitule « cherchez l’erreur », il faut retrouver notre ami PASCAL sur les photos.

Vous n’y arrivez pas, normal, il n’était pas là !

The end !

Galette version 2019

Et hop c’est parti, la saison 2019 est lancée !

Vous êtes nombreux à avoir répondu présents pour les premières retrouvailles en cette nouvelle année.

Bernard en a profité pour vendre des places pour le soirée de l’Espérance Basket du 9 février prochain, une autre occasion de se retrouver avant d’enfourcher pour de bon nos brêles.

Eric avait grande faim !

Génial, Patrick ne s’est pas trompé de jour cette année !

Andrée, en pleine forme, trouve toujours des âmes charitables pour clanquer , n’est-ce pas Eric ?

Je vous présente à gauche de Sylvie, si on fait abstraction de Jean-Michel, Franck et Valérie, deux petits nouveaux. Je vais vous faire une confidence, pour le moment ce sont des lyonnais, mais je vous rassure ils ont hâte de revenir ligériens, ouf on a eu chaud ! Quoi qu’à droite de Sylvie, il y a un vrai gone 😜

Gilbert en compagnie de deux petits nouveaux, je compte sur toi Gilbert pour me redonner leurs prénoms, j’ai zappé, milles excuses.
Une chose est sure ils vont faire remonter la moyenne d’âge !

Ces messieurs toujours bien entourés, MARTINHO préfère le côté méditerranéen, tandis que THIERRY ce serait plutôt le côté scandinave.

Béatrice a tout compris, elle brunit d’année en année.

ça papote dur, il s’en est passé des choses depuis la soirée familiale !

Notre bande de gais lurons, nos retraités qui nous narguent à chaque fois qu’ils osent sortir en semaine.

Euh oui, on a pas trop envie de s’y frotter…..

Ha là c’est mieux, SEVERINE a baissé la garde, mais tout de même il vaut mieux garder ses distances !

Et puis il y a eu le tirage après le grattage, heuh non je voulais dire après le grignotage, reines et rois firent alors leur apparition. Quelle brochette !

Ca vaut le coup de faire un agrandissement sur la fève de René

une taupe, ça ne pouvait pas mieux tomber !!!!

Allez hop, Nathalie a pris de bonnes résolutions en ce début d’année, elle a décidé de piquer la place à Jean-Michel,

Heureusement, René la taupe lui donne un coup de main

Heu, vous n’avez pas l’impression de gêner Monsieur le PREZ ????

Calendrier
<< Juil 2019 >>
lmmjvsd
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4