Venez lire et écrire des commentaires

Week-end virée dans les Alpes 25-26-27 juin

Virée dans les Alpes proposé par Patrick DUROUX, fin connaisseur de la région.

Départ de BONSON à 8 h 30 pour les premiers, à 9 h pour Robert à Saint-Etienne et pour finir à 15 h pour Joseph, Valentin PULIZZI père et fils et Alex qui ne feront pas le parcours de l’aller et nous rejoindrons directement au camping le soir.

15 motos, 18 participants dont 3 femmes qui ont été réparties dans les 3 mobil-homes de façon judicieuse, une femme de ménage dans chaque location.

Colère, ras le bol, gif signature animes, blinkie - DKA decoKlane

Avant le départ petit rappel des consignes dignes d’un bon motard, et surtout celle où l’on doit toujours attendre la moto qui nous suit et toujours partir avec de bons pneus

petit détour au local pour le ravitaillement du soir

Je me suis quand même inquiétée de savoir qui prenait le whisky au cas où, et oui je suis plutôt de nature méfiante 😉

Et puis nous voilà partis pour une belle aventure, premier cafouillage au départ, René a bien écouté les consignes et a attendu Joseph qui n’était pas prêt, pour rattraper le groupe il a mis les gaz sur la D498, et pas de chance il a vu trop tard le groupe qui avait pris la sortie ST JUST/ST RAMBERT, on a donc continué notre route seuls jusqu’au rond-point du col de la république où on a tenu compagnie à Robert qui s’impatientait.

Après une attente interminable, le petit groupe pointe son nez et nous voilà donc partis tous ensemble pour le Col du Grand Bois jusqu’à la vallée du Rhône à Serrières où nous traversons le pont.

Nous nous dirigeons vers Grenoble en passant par BEAUREPAIRE.

Arrêt pipi/café à BREZINS.

Quand Patrick enfile le casque, les gants et se dirige vers sa bécane, il faut vite enfourcher sa moto…. Manque de bol, Babeth n’est pas prête et un petit groupe l’attend par solidarité féminine.

Et là, deuxième cafouillage le dernier du premier groupe n’a pas attendu, on s’est alors encore perdu de vue et n’avons pas pris la bonne sortie. Rien de grave, on s’est tous retrouvés à la prochaine étape prévue à Vizille pour le ravitaillement de gazoil.

Après quelques kilomètres sans intérêts et bien embouteillés nous prenons la direction de la Maurienne en Longeant le lac du Verney

puis le lac de Grandmaison

pour arriver au col du Glandon.

Poussez-vous les mecs, on ne voit pas ce qui est écrit !!!

Ha là je comprends mieux

Puis nous continuons notre ascension

pour arriver au col de la Croix de Fer

Oups, pas le temps de s’arrêter pour une photo, Patrick est reparti, on a pris du retard sur le timming.

Arrivés à SAINT-SORLIN où la pause déjeuner est prévue au plan d’eau, pas trop tôt on commence sérieusement à avoir la dalle…

Ils ont du vider le plan d’eau, impossible de le trouver, je plaisante il y avait des travaux qui empêchaient l’accès, du coup on reprend la route, on trouvera bien un coin pique-nique sur la route…

Que nenni, on se retrouve à ST JEAN MAURIENNE avec l’estomac dans les talons et la pépie tellement il fait chaud.

Et vlan, au dernier feu en sortant de ST JEAN MAURIENNE, voila-t-y pas que l’on se perd, et oui cette fois-ci c’est notre NONO qui n’a pas attendu au feu rouge, vilain garçon….

Mais quand même il fallait pas sortir de Saint-Cyr pour prendre la bonne direction.

Bon, on recommence on se met sur le bas côté pour les attendre, puis la faim et la chaleur nous font perdre patience, on décide de continuer jusqu’à ST MICHEL DE MAURIENNE.

ST-MICHEL-DE-MAURIENNE, Patrick ne s’arrête pas, il enquille le col du Télégraphe

Ouf, il s’arrête au col pour enfin déjeuner, il est 15 Heures.

Heureusement que le portable existe, je m’inquiète donc du sort des motards perdus, en fait ils se sont arrêtés pour manger à ST MICHEL DE MAURIENNE sur le bord de la route car ils avaient trop faim. Mais auparavant, ils ont eu une petite mésaventure avec la sacoche fugueuse de MARTINHO, et oui il fallait bien que quelqu’un remplace CALIMERO.

La sacoche s’est décroché dans un virage, mais devinez, que transportait MARTINHO dans sa sacoche,

Il a éclaté la bouteille de RICARD, j’ai eu du nez pour le Whisky

Après s’être bien rempli la panse, nous sommes allés prendre un petit café en les attendant.

Enfin les voilà, c’est pas trop tôt….

Allez, les gars, on est pas arrivés, il y a encore de la route….

Direction VALLOIRE

puis direction le fameux Col du Galibier

Petit arrêt au col

Le très photogénique MARTINHO

Puis le col du LAUTARET

Col du Lautaret depuis Le Clapier : 2057m

Pas le temps de s’arrêter, on a pris un sérieux retard.

Descente sur BRIANCON où l’on récupère la N94, sympathique mais roulante qui nous mènera jusqu’à EMBRUN.

On boit un coup au plan d’eau avant de rejoindre le camping « LE PETIT LIOU »

Arrivée au camping « LE PETIT LIOU », camping très agréable, spacieux avec un accueil très chaleureux, où les trois comparses JOSEPH, VALENTIN et ALEXANDRE, nous ont très vite rejoints

La photo ci-dessus ne vous fait pas penser à quelque chose ???

regardez

Nous aussi on a les mêmes personnages et les mêmes maisons

ASTERIX

ASSURANCETOURIX

pour OBELIX je vous laisse choisir mais ça n’engage que vous !

L’amour paternel, père et fils même passion…

une petite séance de streap tease pour les filles

Joseph nous présente les nouveaux bas très sexy anti-crampes de SIGVARIS

Y a pas photos, la mode évolue avec les générations

Puis direction le resto du camping où les gérants très sympathiques nous ont régalés durant notre séjour.

SAMEDI 26 JUIN

Tout d’abord un loupé au petit déjeuner pour Patrick (le bmiste), et oui il a carrément zappé l’anniversaire de sa femme, heureusement que Berny a des amis sur FACEBOOK, carton rouge direct pour PAT.

Ensuite pas de pot pour JOSEPH, le TREZ, dans les deux sens du termes d’ailleurs, vous le verrez tout au long de la journée. D’abord, un pot d’échappement qui tient par le saint-esprit, du coup nos valeureux motards partent à la recherche du moindre petit bout de fer. Bon, c’est pas trop grave, le pot est rafistolé le départ est maintenu à 9 h 30 sur la parking du supermarché proche du camping.

Tout le monde monde part à son rythme pour faire le plein de carburant et de provisions pour le pique-nique. Quant à Bernard, Pat et Pascal, ils attendent Joseph pour qui la journée avait mal commencée, à l’entrée du camping.

Sur le parking du supermarché on s’inquiète car 3 motos manquent à l’appel, on les appelle et on apprend qu’ils attendent patiemment le Trez, trop gentils les gars, JOSEPH et BABETH sont entrain de faire leurs course au supermarché. En fait JOSEPH était sorti incognito par l’arrière du camping, BRAVO !!!

Après ce début de matinée mouvementée, nous voilà partis pour SAVINES par la route des crêtes, via PUY-SANIERES, afin de profiter du panorama sur le lac.

A SAVINES, nous prenons la route de BARCELONNETTE par la belle vallée de l’UBAYE, sur la route les plus attentifs aperçoivent les Demoiselles coiffées.

Puis arrivée au COL DE LA CAYOLLE

Tout le monde n’a peut-être pas vu les Demoiselles coiffées mais là on ne pouvait pas manquer les Bonhommes casqués

Après avoir bien arrosés les marmottes, direction les GORGES DE DALUIS

Patrick a prévu de nous faire passer par une passerelle pour emprunter une route plus que secondaire, au coeur du Mercantour pour nous emmener directement à PUGET THENIERS, sauf que l’on s’est trompé de pont.

Plus de route après le franchissement du pont, obligés d’enclencher la marche arrière

Tant pis pour la passerelle, on continue notre chemin, nos valeureux motards commencent à crier famine, on va quand même pas manger à 15 Heures

Merci, on s’arrête, il est 14 Heures, on progresse…

Après s’être rempli la panse et avant de sombrer dans les bras de Morphée, il est l’heure de reprendre la route, le programme est chargé, et si on veut arriver à l’heure pour l’apéro il faut y aller.

Nous continuons jusqu’à TOUËT SUR VAR où nous empruntons les magnifiques gorges du CIANS.

De BEUIL, la D 30 nous conduit à ROUBION par le col de la COUILLOLE, puis à ISOLA

Et comme pour JOSEPH, la journée a commencé sans « pot », v’la ti pas qu’il se dégonfle, en premier lieu bombe anti-crevaison

Et là aussi, heureusement qu’il y a le portable, on rejoint quelques uns de nos compatriotes, un peu plus haut vers une station essence, là le prez emploie les gros moyens et sort la mèche anti-crevaison

Et hop, encore un coup du sort, Babeth change de monture, avec une selle beaucoup plus confortable, et des pneus nickels…

JOSEPH nous abandonne accompagné de PASCAL pour se rendre dans un garage moto à Barcelonnette où un pneu neuf l’attend.

Pour le reste de la troupe et après concertation on décide de raccourcir l’itinéraire, mais en passant tout de même par le col de la BONETTE qui revendique la caractéristique de route la plus haute d’Europe.

Nous voilà de retour au camping après une journée bien éprouvante, et contents de se retrouver autour de bon apéro bien mérité pour se raconter nos débours.

Sauf que là encore JOSEPH, nous joue un sale tour, devinez quoi, il n’est bien sur pas encore revenu du garage, et c’est lui qui a les clefs du mobil-home où se trouvent bouteilles, cacahuètes, saucissons, etc…

Je ne vous raconte pas les têtes, voyez par vous même

Puis après une attente interminable, René a la merveilleuse idée d’aller chercher les doubles de clefs à l’accueil.

Notre chat noir fit son retour triomphale,

le pneu est baptisé

Pour changer une petite chansonnette

Les nostalgiques de la Corse

C’est pas tous les jours notre anniversaire, alors après le canon, une clope pour Berny

Quant à Françoise, elle ne lâche plus sa bouteille, c’est pas la peine de regarder Patrick, tu n’en auras pas…

Et puis direction le resto

La blonde et la brune, qui se prénomme respectivement Babeth et Berny et pourtant elles ont le même prénom, va comprendre Charles !!!

Babeth finalement a vraiment craqué pour la selle de PASCAL

Et puis on ne peut pas terminer la soirée sans la petite bougie, hein Pat, BON ANNIVERSAIRE Berny

DIMANCHE 27 JUIN

Malheureusement toutes les bonnes choses ont une fin, le retour est annoncé

Nous passons par CHORGES par la N94, au passage nous apercevons la baie SAINT-MICHEL et sa chapelle sauvée des eaux, au milieu du lac de Serre-Ponçon, elle a échappé à la montée des eaux du barrage car elle est située juste au-dessus de la cote maximale du lac. Aujourd’hui, elle est devenue le monument le plus photographié de Serre-Ponçon.

chapelle saint Michel | PHOTOS OF OUR PROVENCE and Beyond

Ensuite, col de MANSE,

nous nous arrêtons pour venir en aide à un motard qui vient de faire une chute,

Bernard part illico presto à la poursuite du groupe qui était avec lui et que l’on a croisé un peu plus tôt, on décide d’attendre leur retour pour reprendre la route, direction col du NOYER.

Le col du Noyer est un col séparant les vallées du CHAMPSAUR et du DEVOLUY. D’une altitude de 1 664 m, il est situé entre le Pic Ponsin et la Tête du Tourneau. Il est caractérisé par un versant côté Champsaur très abrupt, et côté interne au Dévoluy relativement plat.

La route du col reste fermée près de 6 mois par an du fait de l’enneigement et de fréquentes chutes de pierres.

Une petite collation avant de repartir

Départ pour VEYNES et la vallée du BUECH.

Nous abandonnons le col de LUS LA CROIX HAUTE avant son sommet puisque nous prenons la direction du col de GRIMONE qui ouvre les portes du DIOIS.

Et pour notre dernier pique-nique, nous nous arrêtons à GLANDAGE, comme quoi les glands nous ont poursuivis durant ce week-end, on a commencé par le col du GLANDON et nous finissons le périple montagneux à GLANDAGE

après ce dernier repas nous passons à la sortie de GLANDAGE par les gorges des GATS

À la pointe sud du Parc Naturel du Vercors, les gorges des Gats font partie du patrimoine naturel exceptionnel de la Drôme. Elles sont composées d’impressionnantes falaises de calcaire. Sur une dizaine de kilomètres elles offre un paysage de toute beauté !

Après tous ces beaux paysages montagneux, nous regagnons notre plat pays.

Mais l’aventure n’est pas terminée

Largage de sacoche à DIE

Cette fois-ci, y en a marre on sangle

Dernier ravitaillement essence à la sortie de DIE,

Un peu plus loin, en direction de CHABEUIL, cette fois-ci c’est l’HARLEY qui fait de siennes, plus de sélecteur, un peu embêtant pour avancer. ARRET D’URGENCE. là encore, on sort le fil de fer pour rafistoler.

Nous reprenons la route vers CHABEUIL, VALENCE par la RN7, etc, etc….

Jusqu’à l’entrée de SAINT-ETIENNE où nous nous disons aurevoir pour rentrer enfin chez soi fatigués mais contents.

GRAND MERCI à PATRICK pour ce merveilleux week-end où tous les ingrédients étaient réunis, un grand soleil, la découverte de paysages somptueux, de belles routes, un super camping avec un accueil chaleureux, une bande de potes ayant la même passion.

Seul bémol, je pense que le moto-club devrait augmenter les cotisations,

Et oui, il va falloir investir dans une caisse à outils pour nos prochaines virées.

14 réponses à Week-end virée dans les Alpes 25-26-27 juin

  • Vous me faites envie, vous en avez pris plein les mirettes. 0n se le ferait bien sans retard pour les repas et l’apéro bien sur …
    Et chapeau pour la leçon de géographie…

  • Je reviens aujourd’hui de 15 jours à EMBRUN (et oui, encore !!!) et découvre le reportage. Merci FRANCOISE pour ton travail de reporter. Merci aussi à tous ceux qui ont mis un commentaire sympa à mon égard. Je suis super content que le week-end et les parcours vous aient plu. Il parait que l’année prochaine on fait les PYRENEES sur une petite semaine ??? OK je m’y colle … Merci à tous et bonnes vacances.

  • Et ben les gars, bravo à tous, à Pat et Françoise plus particulièrement pour cette belle virée et ce beau reportage….
    Mais aussi à tous pour les avaries, le sourire et bonne humeur que vous dégagez….
    Les consignes de départ sont devenues un perte de temps inutile….
    Bises, bravo et vous devez en avoir plein la tête rien qu’en fermant les yeux…. 😉
    A très bientôt

  • TRES TRES beau reportage!!!Merci à FRANCOISE et a PATRICK qui ont oeuvrés de leur coté
    pour nous faire vivre et revivre ces bons et beaux moments….
    Il me semble que vu de profil ,il doit y avoir plusieurs OBELIX.
    MERCI a tous pour ce merveilleux week end
    A ++ Jean Mi

  • J’attendais le reportage de ce super week-end, j’ai pas été déçu ! Encore du super boulot Françoise, félicitations ! Un grand merci à Pat Duroux pour avoir organisé cette virée sur trois jours, on a bien roulé et on s’est gavé de routes et paysages magnifiques. La région n’a rien a envié à la Corse de ce point de vue la.
    Merci à tous pour l’ambiance également, on aura bien rigolé aussi !
    Pour la prochaine sortie, je propose un repérage des garages moto, au cas ou… 😉

  • En regardant les photos on peut voir la chance qu’on a eu avec la météo, 3 jours de beau pour notre weekend ! Une chance de cocu. Françoise bien vu pour l’analogie avec le village gaulois, effectivement il y avait tout les maisons, Astérix et le barde. Il manquait juste la cervoise qui n’a pas résisté à la sacoche de Martino ! Belle ballade même si le lundi a été un peu rude, sauf pour les retraités qui ont le temps de rouler et d’user leurs pneus. Je propose que les retraités paient les pneus des actifs qui n’ont pas le temps de rouler. Encore merci à notre guide Alpin pour le circuit et les magnifiques routes surtout les petites avec passerelle. A bientôt

  • Encore merci à Patrick pour ce Week end motards dans cette belle région. Merci et bravo Francoise pour ce boulot de dingue que tu nous offre en photo et commentaire même si je trouve dégelasse de balancer les oublis des copains!!✌

  • Beau Reportage toujours agréable à lire et avec beaucoup de plaisir ! ça fait envie d’y aller de très belles photos
    Merci Françoise pour ce moment agréable que tu sais nous faire partager

  • Un superbe week-end et vraiment de bons moments passés ensemble.
    Merci à Patrick pour les parcours qui étaient magnifiques et à Françoise pour ces photos toujours prisent au bon moment 👌😂

  • Super parcours et super reportage de la photographe que j’ai reconnue, il s’agit de Falbala du fameux village gaulois, parole d’Astérix!
    Merci à tous pour la bonne humeur….
    Et…BANZAÏ !!!!!

  • Merci à Francoise de nous permettre de participer 😊à distance 🙁 bravo à l organisateur

    Bonne vacances à tous

  • Une belle virée a refaire, tu a encore bosser comme une dingue Françoise bravo.

  • Waouh ! On a fait tout ça ? Quelle belle virée ! On se la refait ? Pas cap !
    Merci à Patrick Duroux qui nous a superbement organisé cette balade, j’en ai pris plein les yeux, c’était ce que j’étais venu chercher.
    Un grand bravo à Françoise pour son professionnalisme, son reportage, ses commentaires, ses subtilités.
    Quand à mon pneu arrière, il s’est lissé parce que je roule moi NA

  • Encore une fois un énorme travail Françoise
    Tu a du trouver les bonnes paroles à chaque photos
    Je te remercie pour cette superbe animation sur le site du moto club
    Gros bisous

Laisser un commentaire

Calendrier
<< Sep 2021 >>
lmmjvsd
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3
Membres en ligne
Aucun membre ne se trouve actuellement sur le site